Rénovation immeuble Mozart à Metz

Rénovation immeuble Mozart à Metz

L’idée première était de construire l’échafaudage directement sur le toit plat. Une étude a montré que la construction du toit n’était pas suffisamment résistante pour supporter l’échafaudage. Un échafaudage suspendu du toit le plus élevé, n'était pas une option non plus, car cette construction était également trop faible. Pour cette raison, on a choisi d’utiliser les consoles murales lourdes. Elles peuvent être ancrées dans le mur avec 16 boulons et de la sorte, permettent de construire l'échafaudage sans que le toit plat ne soit abimé.

 
X

En visitant ce site-web, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite.

commentaires